Présentation

Présentation

L’Eglise Réformée de Pau appartient à la communion luthéro-réformée de l’Eglise Protestante Unie de France.

Dans la diversité qui a toujours marqué le christianisme, la famille protestante et particulièrement la tradition protestante luthérienne et réformée, celle de l’Église protestante unie de France, en proclamant que JESUS CHRIST EST SEIGNEUR insiste sur quatre convictions :

  • Nous vivons d’une confiance reçue et partagée
  • La lecture de la Bible nous met debout
  • Nous avons besoin les uns des autres
  • La vie bonne est une vie sobre

Dans ces convictions nous rejoignons l’esprit de la Réforme, tel qu’il est apparu à la Renaissance :   seule la foi ouvre au salut, la Bible est une lumière sur notre route, tous les croyants sont égaux et sont appelés à s’engager pour l’Evangile. Nous les croyons d’une pertinence inégalée aujourd’hui.

L’année est ponctuée par des événements, des temps particuliers …

  • En décembre, c’est la kermesse de l’Avent et le temps de Noël.
  • En janvier, la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens.
  • Puis l’assemblée générale de notre Église locale.
  • En mars, nous vivons le temps de Pâques.
  • En mai, le dimanche de Pentecôte et les confirmations des catéchumènes.
  • En juin, la kermesse et la journée avec les autres paroisses du consistoire. Et les cultes des familles, où on se retrouve tous, petits et grands.

Et il y a les dimanches ordinaires, qui restent toujours extra/ordinaires.

Ces temps à part où l’on reprend contact avec ce qu’il y a de plus vivant en nous.

Ces temps bénis où l’on ouvre à nouveau notre coeur dans la confiance.

Ces temps attendus où l’on entend une nouvelle fois combien notre vie est précieuse.

Quel est le rôle de Pau dans l’élaboration, l’organisation et l’enracinement de la Réforme ?

Marguerite d’Angoulême et son mari, Henri II d’Albret, roi de Navarre, arrivent à Pau en 1531. En 1571, l’Ordonnance de Jeanne, leur fille, rend obligatoire la religion réformée en Béarn.

Pendant ces 40 ans, la communauté paloise s’élabore et à s’organise.Dès les années 1530, Pau est un lieu de circulation des idées humanistes. L’Evangile est prêché dans l’église Saint-Martin. C’est la seule église paroissiale de la ville.
L’évêque d’Oloron, qui est aussi l’aumônier du château de Pau, Gérard Roussel, demande dès 1536 aux prêtres de lire en langue vulgaire à la messe de chaque dimanche : le Symbole des Apôtres, le Décalogue et l’Oraison dominicale.
En 1547, Gérard Roussel est le premier à donner la communion publique sous les deux espèces : pain et vin, à la fois en l’église Saint-Martin et à la chapelle du château pour Marguerite, ses officiers et des gentilshommes.
L’élite sociale et intellectuelle de Pau a le souci de communiquer ses idées et sa foi par DES GESTES SIMPLIFIÉS et dans UN LANGAGE CONTEMPORAIN.

à suivre ...

 

Tous les dimanches (même pendant l’été) à 10h30, un culte réformé est célébré au Temple de Pau.

" La louange ouvre tout l’espace du coeur. Elle défie la douleur et l’incompréhension, surmonte le désespoir et le sentiment d’injustice. Telle une voix de pure grâce, elle acclame, remercie et bénit sans rien demander pour soi. N’attendant nulle réponse, elle est plus qu’une prière. Inexplicable, ailée, elle révèle en chacun la musique de l’être." (J. Kelen)

Temple de Pau

"La lecture et la proclamation des Écritures au cours du culte dominical peuvent être l’occasion où la Parole résonne dans la vie de quelqu’un. […] La Parole vient se glisser dans les failles de notre existence, dans les brèches qui, parfois, s’ouvrent en nous. […] pour faire entendre des mots de pardon et de réconciliation qui permettent de se relever, de continuer à avancer et de marcher encore vers ce qui est vivant en nous et au-devant de nous." (Elian Cuvillier)

 

 

Le Temple de Pau est en général ouvert le samedi après-midi, de 16h à 18h. vous y serez toujours bien accueillis. 


Cultes au temple de Boeil-Bezing à 9h

Les deuxième et quatrième dimanche du mois.

 

IMG 6839

 

 

 

 

 

 


Cultes dans les maisons protestantes de retraite

Le troisième jeudi du mois à 16h30, aux Foyers, chemin du Taël à Lons.

 

 

NOTRE ÉGLISE LOCALE EST RESPONSABLE.

Elle est dirigée par un conseil presbytéral composé de membres élus par l’assemblée générale (près de 200 membres électeurs) et présidé par un membre laïc : Jeanne Laurent.
Ce conseil anime et coordonne la vie de l’Eglise, dans le cadre des règles de vie de l’Église Réformée de France.

NOTRE ÉGLISE EST SOLIDAIRE DES AUTRES ÉGLISES LOCALES.

La vie de notre Église dépasse la réalité locale.
Elle existe aussi entre les paroisses, entre les régions et même au-delà.
C’est ce qu’exprime la dimension dite synodale, de l’Église réformée de France ("synode" vient d’un mot qui signifie : faire route ensemble).
Le synode régional rassemble chaque automne les délégués, pasteurs et laïcs, des Églises locales de la région. Il donne ses orientations à la vie régionale, émet des avis en direction du synode national, élit un conseil régional qui assure la continuité, etc.
Le synode national, (délégués, pasteurs et laïcs, réunis au printemps) définit les grandes orientations, exprime la foi et la pensée de l’Église Réformée de France, fixe les règles de vie interne de l’Église, élit un conseil national, etc. Le conseil national est actuellement présidé par le pasteur Marcel Manoël.

NOTRE ÉGLISE PARTAGE POUVOIRS ET RESPONSABILITÉS.

Pour nous, protestants, l’organisation de l’Église (qui est une question seconde par rapport à la foi) n’est pas immuable. Elle doit chercher à associer au mieux le plus grand nombre de ses membres à la mission de l’Église.
C’est pour cette raison que les protestants réformés ont mis sur pied ce système dit "presbytérien-synodal".
Il est sans cesse adapté depuis sa création au XVIème siècle, où il fut assez révolutionnaire.

 

Lisez le projet de vie de notre paroisse !


Vous pourrez lire sur le site de l’Église Protestante Unie de France la nouvelle Déclaration de foi de l’Église, ainsi que ces six affirmations qui présentent bien nos convictions.

A DIEU SEUL LA GLOIRE

Rien n’est sacré ou absolu en dehors de Dieu. Les Protestants contestent le caractère absolu de toute entreprise humaine. Au nom d’un Dieu de liberté, ils proclament la liberté de conscience de tous les êtres.

LA GRÂCE SEULE

La grâce est l’amour gratuit et originel de Dieu pour toute l’humanité. Indépendamment de ses mérites, l"être humain est déjà sauvé. Cette confiance de Dieu le rend responsable. Ainsi aimé, l’homme est apte à aimer son prochain.

LA FOI SEULE

La Foi naît de la rencontre de l’être humain avec Dieu. Elle peut être l’issue, ou aussi le début, d’un chemin difficile mais jamais inaccessible.

LA BIBLE SEULE

La Bible est la seule autorité reconnue des Protestants qui y voient le livre d’une humanité juive et chrétienne se voulant reliée à Dieu. L’intelligence de son message aujourd’hui provient des efforts de toutes les Eglises dans le respect de leur diversité.

DES ÉGLISES TOUJOURS À RÉFORMER

Les Églises rassemblent tous ceux qui se reconnaissent dans le Dieu de Jésus-Christ, notamment par le baptême et la Cène. En tant qu’institutions, elles n’exercent pas de médiation entre les fidèles et Dieu. Communautés humaines, elles évoluent sans cesse au rythme de l’humanité.

LE SACERDOCE UNIVERSEL

Chaque baptisé a une place identique dans l’Église, qu’il soit laïc ou pasteur ; ce dernier n’est pas un personnage à part mais celui ou celle à qui sa formation théologique permet d’animer la communauté. Le témoignage de la foi et de l’engagement dans le monde est donc le devoir de tous les Protestants membres des Églises.

Bienvenue !

Brèves

Derniers articles

Ressources de la chorale
Ressources de la chorale

Vous trouverez ici, classé par ordre alphabétique des titres de chants, les ressources disponibles [ ... ]

2016, un nouvel orgue pour le temple

                        &nbs [ ... ]

1517 – 2017 : Pau, cité européenne de la Réforme...

En 1517, Luther affiche ses « 95 thèses ». Aujourd’hui, en 2017, nous avon [ ... ]

Un visage, une vie : Suzanne


Suzanne, depuis quand es-tu à Pau, et depuis quand fréquentes-tu la paroisse ? J [ ... ]

Un camp KT aux allures de jeu de rôle

XVIIème siècle, en France. 30 jeunes huguenots... 4 dragons haineux aux bottes du Ro [ ... ]

MISSION A … DJIBOUTI

Djibouti : petit pays semi-désertique, situé dans la Corne de l’Afrique &ag [ ... ]

Vivre Noël avec les résidents de l’EHPAD« Les Foy...

Décembre est un mois très chaleureux à l’EHPAD « Les Foyers&nb [ ... ]

Fête de Noël

18 décembre 2016 Lorsqu’en septembre nous avons affiné le calendrier des &eacut [ ... ]

D'autres articles :